jeudi 19 décembre 2013

Bulgarie : La coentreprise entre Great Wall et Litex va commencer à exporter des véhicules en Italie


La coentreprise entre le Chinois Great Wall et le Bulgare Litex va commencer à exporter des véhicules en Italie. Une cérémonie s’est tenue pour célébrer la livraison du premier lot de 75 véhicules dans le pays.

Metodi Stoinev, ministre bulgare de l’Economie et de l’Energie, a indiqué que le fait que la Bulgarie commence à exporter des véhicules en Europe occidentale était une bonne nouvelle pour l’industrie bulgare.

Par ailleurs, l’usine de la société conjointe Litex Motor Corporation, implantée à Lovech, accueille notamment la production du véhicule de loisir Haval H6.

Source : ccfa

mardi 17 décembre 2013

La Chine est devenue le deuxième partenaire commercial de la Bulgarie


Le Forum économique et commercial entre la Chine et la Bulgarie s'est tenu le 16 décembre à Beijing. Le Président de Parlement bulgare Mihail Mikov et le président du Conseil chinois pour la Promotion du Commerce international Wan Jifei étaient présents et ont pris la parole.
D'après Wan Jifei, les relations entre la Chine et la Bulgarie se développent de façon régulière et durable. La Chine est devenue le deuxième partenaire commercial de la Bulgarie. La Chine espère que la Bulgarie pourra favoriser les investissements des entreprises chinoises là-bas.

Selon Mihail Mikov, les visites de haut niveau entre la Chine et la Bulgarie sont devenues de plus en plus fréquentes. Le développement politique et économique de la Bulgarie est stable et la Bulgarie offre des préférences tarifaires. La Chine espère que les relations bilatérales commerciales et la coopération entre les deux pays dans le domaine de l'investissement pourront enregistrer des progrès considérables.

Source : Radio Chine Internationale

jeudi 12 décembre 2013

Bulgaria : Blizoo sale cancelled


EQT, a Sweden-based investment found, has eventually called off a sale of Blizoo, the second biggest CaTV operator in Bulgaria. It is a result of limited interest and major price disagreement, TMT Finance reported.
According to the market analysts quoted by the source, EQT was probably seeking bids in excess of €175-200m. At first Telenor Group, Telecom Austria and SBB Telemach, strategic investors, as well as several private equity funds were taken into consideration as potential buyers. However, the offer presented by EQT did not meet buyers' expectations. The cancellation of Blizoo sale means EQT failed to quit the Bulgarian and Macedonian telecommunications markets.
Blizoo was established in Bulgaria in 2009. Since then, the operator and its subsidiary in Macedonia have attracted a total of 440,000 subscribers. In 2012 both companies reported combined sales of €57m and EBITDA of €22m.

Source: PMR

Bulgaria : Globul under Telenor brand


Globul, a Bulgarian mobile operator, acquired by Telenor, will be rebranded in 2014. The name-change is a result of international practices and long-term strategy of the Norwegian carrier. Telenor operates in 14 countries and in all but Malaysia, where it does not have a 100% ownership, it always changed the name of its new subsidiary. Moreover, the company is planning to rebrand Germanos Telecom as well. The Greek telecommunications company OTE sold Globul and Germanos Telecom to Telenor in April 2013. The sale price amounted to €717m.

Source: PMR

mercredi 11 décembre 2013

Bulgarie : feu vert aux négociations avec Westinghouse


Le gouvernement bulgare a autorisé mercredi des négociations avec le japonais Toshiba pour la construction par sa filiale américaine Westinghouse d'un nouveau réacteur pour la seule centrale nucléaire du pays, à Kozlodoui (nord).

La holding bulgare de l'énergie négociera avec Toshiba en vue d'un accord avec un investisseur stratégique pour la construction d'une nouvelle capacité nucléaire dans la centrale nucléaire bulgare, avec la technologie à eau pressurisée AP1000 III+ de Westinghouse Electric Company, a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Le gouvernement ayant qualifié Westinghouse d'investisseur stratégique, un appel d'offres n'est pas nécessaire, selon la législation.

Le gouvernement a justifié cette mesure disant vouloir obtenir des conditions optimales alors que le pays tente de diversifier ses sources d'énergie pour rompre sa dépendance envers la Russie dans ce domaine.

En mars 2012, Sofia avait renoncé à un projet bulgaro-russe d'une nouvelle centrale nucléaire à Béléné (nord), qui butait depuis des années sur un différend avec la Russie concernant son coût et qui n'a jamais trouvé d'investisseur d'un pays tiers.

Le ministre de l'Economie et l'Energie, Dragomir Stoïnev, a précisé mercredi que le projet devrait être financé à 30% par Toshiba et à 70% par l'Eximbank américaine et la banque japonaise de coopération internationale. La Bulgarie ne participera pas financièrement au projet, a-t-il ajouté.

M. Stoïnev avait récemment indiqué qu'un contrat pourrait être signé avant la fin 2014, en vue d'un début de la construction en 2016.

Westinghouse a été chargée fin août 2012, par le gouvernement de centre droit de l'époque, d'une étude de faisabilité sur l'extension de la centrale de Kozlodoui, qui compte deux réacteurs russes à eau presurisée du type VVER de 1.000 MW chacun.

Sources : AFP/Romandie

Bulgarie : Les financements européens de la filière viticole en augmentation de 20% à partir de 2014


Pour la période 2014-2018, la filière viticole bulgare devrait toucher presque 134 M EUR, soit une augmentation de 20% par rapport à la période actuelle de programmation.

Le nouveau programme de soutien de ce secteur prévoit deux nouvelles mesures de financement (pour les vendanges en vert et pour l’achat d’équipements de stockage et de transformation du raisin). Ces mesures s’ajouteront aux financements déjà existants qui seront prolongés : pour la reconversion du vignoble, pour l’assurance-récolte et pour la promotion des vins bulgares en pays tiers.

Source : Capital Daily

mardi 10 décembre 2013

Bulgarie : Des centres d’appels britanniques se relocalisent dans le pays

L’éditorialiste du journal britannique « The Independent » a récemment publié un article sur la relocalisation de centres d’appels britanniques qui quittent l’Inde pour s’implanter en Bulgarie.

Des entreprises britanniques telles que Thomas Cook, e-Bay, Sky, Seatwave ou Zumba ont toutes sous-traité une partie de leurs opérations en Bulgarie, économisant 40 à 50% des coûts par rapport à des centres à Cardiff ou Sunderland. La société 60K, emploie 650 personnes en Bulgarie, parlant 27 langues et servant 3000 clients britanniques par jour.

Si elle continue sur cette tendance, la Bulgarie est en passe de détrôner l’Inde en tant que capitale des centres d’appels.

Source : BTA Daily News

lundi 11 novembre 2013

mercredi 6 novembre 2013

Bulgarie : 1 Md EUR d’IDE en 2013

Avec 6 projets d’investissements dans le domaine des composants automobiles qui devraient se matérialiser dans les 6 mois, le Directeur Exécutif de l’Agence Bulgare des Investissements, M. Svetosalv Mladenov indique que les investissements étrangers (IDE) devraient atteindre 1 Md EUR en 2013.

Pour faciliter les IDE, l’agence a proposé des modifications de la loi sur la promotion de l’investissement, notamment la procédure d’obtention du certificat d’investissement, le nombre des de licences et d’enregistrements nécessaires.

mardi 5 novembre 2013

Bulgarian wine production up by 45% in 2013

This year’s wine production in Bulgaria is expected to reach 180 mln. to 200 mln. liters, which is 45% rise, compared to the 127 mln. liters in 2012, predicts Krasimir Koev, Executive Director of the Executive Agency of Vine and Wine (EAVW).

For the first six months of 2013 Bulgaria has exported 28 187 689 liters of wine, which is a 5,4% increase, compared to the same period of last year, show EAVW`s data. The agency predicts a serious rise in sales on the Chinese market, where almost a million liters are expected to be sold until the end of 2013.

These days representatives of one of the biggest Vietnamese companies have visited Bulgaria and signed a deal for 500 000 liters of Bulgarian wine to be exported to Vietnam until the end of the year. Even bigger quantities are expected to be ordered from Vietnam in February, since they celebrate the New Year in February. About a million liters of wine, mostly red, is expected to be exported for Vietnam. In 2012 less than 300 000 liters of Bulgarian wine have been sold on the Vietnamese market.

Not long ago Russia stopped importing wines from Moldova, which resulted in a higher demand for Bulgarian wines, filling the niche. Usually 40 – 45% of Bulgarian wine export is directed to the Russian market. Another dream market for the Bulgarian winemakers is USA. The American businessman Robert Hike is exporting Bulgarian wine for the US market. His project plans to increase the exports to reach 40 mln. bottles in five years.

“This year we expect to export 200 000 bottles, but we aim at 450 000 bottles next year. It depends on the contracts with the retail chains. At the moment we are selling Bulgarian wine under our trade mark “Bulgariana”, but we are negotiating the export of Bulgarian trade marks for the US market”, said Robert Hike in an interview for “Pressa Daily”.


Last year Bulgaria has exported 60 mln. liters of wine and in 2011 – 58,5 mln. liters. On the Bulgarian market there were 102,5 mln. liters sold in 2012 and more are expected to be sold this year, because of the increased number of tourists that visited the country.

vendredi 19 juillet 2013

Bulgarie : François-Charles Oberthur Group (FCO Group) investi en joint-venture avec la Banque Nationale de Bulgarie (BNB)

FCO Group avec la BNB, via l’Imprimerie de la Banque Nationale Bulgare, ont ouvert en joint-venture une entreprise à Sofia pour l’impression de billets de banque. Cette nouvelle entreprise portera le nom d’Oberthur Fiduciaire (70% du capital détenu par FCO Group) et devrait commencer son activité d’ici la fin du mois d’août. Ce seront principalement des salariés de la BNB qui seront intégrés à l’activité de la société, et dont l’effectif devrait atteindre près de 200 personnes d’ici 2016. Ce partenariat doit permettre à la Bulgarie de se positionner sur des marchés nécessitant une expertise dans l’une des productions industrielles à hautes technologies.

Source : Capital

vendredi 28 juin 2013

La construction de la section bulgare du gazoduc South Stream commencera en 2013


La conférence d'hier, intitulée « South Stream: The Evolution of a Pipeline » (South Stream : l'évolution d'un gazoduc) qui s'est tenue à Sofia, en Bulgarie, et qui était organisée par Natural Gas Europe, avait pour objectif de discuter des implications sociales, économiques et environnementales du gazoduc South Stream. South Stream, une initiative conjointe de Gazprom et de plusieurs partenaires, améliorera la sécurité énergétique en Europe. Il s'agit d'un projet clé pour la réalisation de la stratégie de diversification des voies d'approvisionnement en gaz au sein de l'Union européenne. Il s'étendra depuis Varna sur la mer Noire jusqu'en Italie du Nord en passant par la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie et la Slovénie.

L'essentiel des discussions a porté sur les avantages que le gazoduc South Stream apportera à la Bulgarie et à la région, en particulier pour ce qui concerne la création d'emplois ainsi que la sécurité et la diversification énergétiques. Ouvrant la conférence, Daniel Papazov, ministre bulgare des transports, a souligné l'importance de South Stream en tant que priorité essentielle pour le gouvernement bulgare ; il a rappelé que toutes les mesures étaient en place, notamment la logistique des équipements de transport, pour que puisse démarrer la construction sur le territoire bulgare. « Ce projet sera mis en œuvre très bientôt », a-t-il ajouté.

Dragomir Stoynev, ministre de l'économie et de l'énergie de Bulgarie, a souligné les avantages que South Stream procurerait au pays, du fait de sa position en tant que plate-forme régionale pour le négoce du gaz. Il a insisté sur le fait que « le gouvernement bulgare faisait des efforts soutenus pour mettre en œuvre cette priorité car le projet revêt une importance nationale ».

Il a ajouté : « Le renforcement de la sécurité énergétique et la garantie de la stabilité à long terme de l'approvisionnement en gaz naturel pour la Bulgarie et les pays de l'UE sont une priorité absolue pour la politique énergétique nationale. Le gouvernement bulgare fait d'importants efforts dans le cadre de la mise en œuvre du projet. South Stream revêt une grande importance non seulement pour la Bulgarie, mais aussi pour la région. Le projet créera un lien direct entre le principal fournisseur - la Russie - et le principal client, l'UE. Les documents étant déjà signés, le gouvernement bulgare a clairement exprimé son désir de voir ce projet démarrer ».

Alexander Syromyatin, administrateur général du département de gestion du projet chez Gazprom, a été un acteur clé des discussions lors de la conférence, il a souligné que la société était prête à démarrer la construction sur la section bulgare du gazoduc South Stream, détaillant le calendrier proposé pour le processus qui devrait débuter d'ici à fin 2013 et dont la première phase devrait être achevée d'ici 2015.

Il a confirmé que « South Stream est une réponse à la demande croissante pour le gaz naturel, et ce pipeline permettra une diversification des voies d'approvisionnement en gaz russe vers l'UE, une réduction des risques de transit, la garantie d'un approvisionnement en gaz stable vers l'Europe centrale et du Sud et contribuera à une amélioration de l'environnement. Nous nous engageons à commencer la construction dès que possible, et travaillons en étroite collaboration avec le gouvernement bulgare et Bulgarian Energy Holdings pour assurer que nous tiendrons cet engagement ».

À la lumière des récents développements politiques en Bulgarie et de la nomination du nouveau gouvernement, South Stream pourrait contribuer à renforcer la position du gouvernement - et de la Bulgarie elle-même - du fait de ses perspectives économiques positives potentielles en matière de création d'emplois et de réduction des prix du gaz. D'après des recherches indépendantes effectuées et présentées par World Thinks, une agence de recherche de premier plan, plus de 68 % du public bulgare est fortement favorable au projet.

Yavor Kuyumdzhiev, membre du parlement bulgare, a fait ce commentaire : « Je suis convaincu que le gouvernement fera tous les efforts possibles pour encourager la mise en œuvre. Pour la Bulgarie, ce projet est extrêmement important et assurera des milliers d'emplois ainsi que des milliards d'euros d'investissements dans l'économie bulgare ».

Il existe un consensus croissant que le gaz sera le principal combustible dans le maintien de l'économie européenne jusqu'en 2050. Des questions subsistent sur la viabilité du développement des réserves de gaz de schiste en Europe, ce qui signifie que la construction de nouvelles voies d'approvisionnement depuis la Russie sera essentielle pour garantir la compétitivité de l'Europe sur le marché mondial. Selon la prévision consensuelle fournie par les plus grands centres de prévision au monde, la demande annuelle de l'Europe pour des importations de gaz supplémentaires pourrait atteindre 80 milliards de mètres cubes d'ici 2020 et dépasser 140 milliards de mètres cubes d'ici 2030.

Les orateurs internationaux ayant traité de ces questions incluent, entre autres, Jiri Parouek, ancien Premier ministre de la République tchèque, Riccardo Migliori, Président de l'assemblée parlementaire de l'OSCE, et Dragutin Matanovich, Conseiller auprès du Premier ministre de Serbie.


Source : Le Lézard

mardi 30 avril 2013

Bulgarie : le pays où l'imposition est la plus faible


Selon un rapport de la Commission européenne sur la fiscalité en Europe paru ce 29 avril, la France est le pays dans lequel les entreprises sont le plus imposées, tandis que la Bulgarie est celui où cet imposition est la plus faible.

Le 22 mai prochain se tiendra à Bruxelles le prochain sommet européen. Alors que l'heure est à la lutte contre la fraude fiscale en Europe, la thématique de la fiscalité sera, pour sûr, au centre des discutions. Et pour étayer leurs arguments, les dirigeants des 27 pays de l'Union européenne pourront s'appuyer sur le rapport de la Commission européenne publié ce 29 avril.

On y apprend qu'en 2011, la charge fiscale en France était de 43,9% du produit intérieur brut en moyenne (PIB), alors qu'elle était de 38,8% en moyenne au sein de l'Union. Les pays dans lesquels les charges fiscales ont le plus augmenté entre 2010 et 2011 sont le Portugal, la Roumanie et la France.
Dans le détail, on remarque que l'Hexagone était le pays où les revenus des entreprises étaient les plus taxés d'Europe (36,1%) tandis que la Bulgarie et Chypre étaient ceux qui les imposaient le moins (10%) en 2011. A noter que Chypre s'est engagé à le faire passer à 12,5% dans le cadre du plan de sauvetage négocié avec la troïka récemment.

En revanche, aujourd'hui, c'est en Suède que les revenus des personnes physiques sont les plus imposés (56,6%) et en Bulgarie qu'ils le sont le moins (10%). En France, l'imposition sur les revenus des personnes physiques à baissé de 14 points entre 2000 et 2013 et s'établit désormais à 45%. C'est en Espagne que l'imposition sur la consommation est la plus faible (14%), tandis que la Finlande en est la championne (26,4%). Enfin, du côté de la taxation de la valeur ajoutée (TVA), la Hongrie est le pays européen qui applique le taux le plus élevé : 27%, quand le Luxembourg applique le plus faible : 15%.

Source : La Tribune

mercredi 27 mars 2013

La construction en croissance de 5% en Bulgarie


Selon la société d'études de marché PMR, le secteur de la construction en Bulgarie devrait progresser de 5% en 2013.

Malgré les risques induits par les liens relativement étroits entre les économies grecques et bulgares dans le domaine financier, l'économie en Bulgarie a bien résisté en 2012. Le risque de récession étant faible selon la société d'études de marché PMR, la croissance du PIB devrait s'accélérer en 2013 porté par une progression du secteur de la construction aidé en cela par les financements apportés par l'Union Européenne dans le domaine des grands projets d'utilité publique. Le génie civil devrait particulièrement doper l'activité de la construction, stimulé par les grands projets d'infrastructures routières et ferroviaires et les projets environnementaux. De son côté, le marché de la construction de logements devrait se stabiliser après plus de cinq ans de baisse consécutive.

Source : francebtp

mardi 15 janvier 2013

Bulgarie: l'inflation moyenne réduite à 3% en 2012


L'inflation moyenne en Bulgarie s'est établie à 3% en 2012, un ralentissement par rapport au taux de 4,2% enregistré l'année précédente, a annoncé lundi l'institut national des statistiques.
Le gouvernement avait misé sur un taux de 3,2% pour l'année écoulée. Et le budget 2013 table sur une inflation moyenne annuelle de 3,4%.
Sur le seul mois de décembre, les prix à la consommation ont en revanche augmenté de 4,2% sur un an, accélérant par rapport à novembre (3,9%).
Sur un mois, l'indice affiche une hausse de 0,4% comparé à novembre.
Selon l'indice des prix européen harmonisé à la consommation (IPCH), qui sert de référence la Banque centrale européenne (BCE), l'inflation moyenne annuelle pour 2012 s'est élevée à 2,4%, contre 3,4% en 2011.

Source : LesEchos